Eveil et Initiation

Menu de départ

Les Monts

sélectionnez les en cliquant sur les icônes en dessous.

JupiterSaturneSoleil ou ApollonMercureMarsLuneNeptunePlutonUranusVénus

Ici nous découvrons en partie les relations symboliques laissées par les connaissances d'un passé lointain. Mais, il y a bien évidemment d'autres sources et, fait étonnant, elles disent la même chose. C'est de l'Astrologie que nous vient la théorie des signatures dans les mains. Disons plus simplement que les anciens par leurs observations, sont en accord avec les principes suivants :

" Le Tout est dans le Tout et rien n'est en dehors du Tout ",

" Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas ", comme le disait Hermès le Trismégiste.

Il était donc normal qu'une relation existât entre ces observations et les différentes Sciences touchant à l'homme et à la création, pour qu'en étudiant l'une ou l'autre, il y ait une correspondance sur les constatations, afin de déboucher sur des déductions semblables.

Rajoutons que la Double Hélice, c'est à dire le code génétique (ADN) était pendant longtemps du domaine "tabou". Les scientifiques ont découvert la présence des 7 métaux correspondant aux "signatures planétaires symboliques" (Soleil-Or, Lune-Argent, Mars-Fer etc..) ce qui peut expliquer les résultats obtenus par la médecine des oligo-éléments. Cet équilibre minéral s'observe dans les mains et dans les zones correspondant à ces signatures.

Dans l'étude des monts, observons celui qui domine le plus dans la main, il peut être une indication dans le domaine en relation avec son influence. Un mont s'étudie aussi par rapport aux autres monts et par rapport aux deux mains en général.

Si un Apex est centré sur un mont, la tradition lui donne la valeur d'une signature pure. C'est un peu comme si certaines forces étaient raccordées à cet endroit précis. Dans le cas du mont de Mercure nous aurions donc un pur Mercurien et ainsi de suite.

L'Apex est cette forme géométrique à trois branches formée par les sillons papillaires et que l'on nomme aussi Triradius (voir aussi § Les Dermatoglyphes et les sillons papillaires).

Normalement on rencontre un Apex sur chaque mont sous les doigts, mais les emplacements diffèrent d'un sujet à l'autre. Dans la main on prend généralement l'abréviation "tx" pour Triradius et le chiffre 1, 2, etc. afin de les nommer et les repérer.

Il faut s'enlever de l'esprit toute idée préconçue, qu'un mont dans la main ou d'ailleurs tout autre signe, doit être comme ceci ou comme cela. Si un mont est en excès ou mal formé, il faut simplement y voir la caractéristique composant l'individu à un moment donné. Il est né comme ça, ou il l'est devenu par la suite. Ce n'est pas une vision à un instant "t" qui va nous permettre de porter un jugement de valeur définitif à son encontre. D'ailleurs, essayons de changer notre caractère ou la forme d'une partie de notre corps et nous verrons que ce n'est pas aussi facile. En revanche avec le temps et en agissant de façon appropriée c'est possible ?

Il faut progresser à pas prudents, car vouloir modifier "les excès" demande de connaître la route de vie du sujet et de préparer longtemps à l'avance des compensations, ce qui requiert parfois des années de travail et d'expérience. Donc il n'y a pas de mont ou de doigt idéal, il y a des caractéristiques pour réaliser un plan, une destinée.

Nous observons que les monts sont généralement déplacés par rapport aux axes des doigts, car rien n'est statique, rien n'est figé et aucun individu ne se ressemble. C'est en somme un camaïeu, un fondu des forces les unes dans les autres avec des dosages très nuancés qui s'observent par les effets modelant le relief du corps.
Ceci explique pourquoi l'on trouve en fonction des pays ou des régions, des différences étonnantes, mais qui ne permettent pas à partir d'une empreinte, de différencier un homme de couleur d'un autre.


 
Menu général